Le PST-POP condamne les tentatives de déstabilisation à Cuba

Ce 15 novembre des soi-disant organisations de défense de la « liberté » vont tenter de semer troubles et désordres à Cuba. Le PST-POP condamne fermement les tentatives de subversion à Cuba. Ces tentatives sont orchestrées depuis la Maison Blanche avec le soutien de la CIA, de l’USAID et de nombreuses organisations gouvernementales et non gouvernementales inféodées au gouvernement étatsunien.  L’ambassade des USA à la Havane met 6,6 millions de dollars à disposition des émeutiers. Chaque acte de vandalisme est payé de 100 à 500 dollars. Ces tentatives de subversion trouvent un relai chez les organisations anticastristes et d’extrême-droite de Miami et d’ailleurs, notamment en Espagne. Et malheureusement chez certaines organisations de gauche en Europe qui font le jeu de l’impérialisme étatsunien. Le gouvernement étatsunien, à travers les réseaux sociaux et avec le soutien des contre-révolutionnaires à Cuba, financés par ce même gouvernement, répand mensonges, contre-vérités, manipulations et fake-news. Malheureusement celles-ci sont largement reprises par la presse bourgeoise et certains gouvernements. Or il s’agit ni plus ni moins de tentatives de renverser le pouvoir socialiste à Cuba.  Quel pays accepterai l’ingérence d’une puissance étrangère pour semer le trouble et la révolte ? Dans la plupart des pays ces actions seraient sanctionnées. Y compris en Suisse.

Cuba est victime d’agressions de la part de son voisin du nord depuis plus de 60 ans avec un blocus criminel et assassin, toujours condamné par l’ONU. Cela coûte des milliards de dollars à l’économie cubaine. Sans compter les multiples actes terroristes, orchestrés par la mafia cubaine et l’extrême-droite de Miami, à l’origine de nombreux morts et de dégâts aux infrastructures cubaines. Ces terroristes sont protégés et financés par Washington. Et en dépit de tout cela, l’État cubain a développé une médecine de pointe, un système de santé accessible à tous et gratuit, une éducation gratuite parmi les meilleures du monde.

Le PST-POP exprime sa solidarité avec le peuple cubain et son gouvernement et exige que cessent le blocus et les ingérences étatsuniennes. Il attend aussi de la Suisse, comme le stipule le postulat du 9 mars 2021, accepté par le Conseil National du parlement, qu’elle agisse plus efficacement pour faire cesser ce blocus économique, financier et commercial contre un état indépendant et souverain.

Par ce communiqué, le PST-POP manifeste son plein soutien au socialisme cubain.

Parti Suisse du Travail – 15 novembre 2021